Centre MLM de belgique

Les structures de la GOULag

Au printemps 1938, les départements de production se généralisèrent ; en juin 1939, on avait 42 regroupements administratifs (départements, divisions, archives). Neuf étaient consacrés à la production :

– département des forêts ;

– colonies pénitentiaires et agriculture ;

– construction ferroviaire (premier département) ;

– construction ferroviaire (second département) ;

– construction hydrotechnique ;

– industrie des combustibles

– industrie des pâtes et papiers

– construction maritime

– métallurgie non ferreuse.

Il faut attendre 1941 pour trouver un découpage encore plus approfondi. Il y avait alors d’un côté l’administration des camps (UL), et les directorats centraux des camps (GUL). Ces GUL consistaient en des spécialisations :

– le GULGTS pour les installations hydro-techniques ;

– le GULGMP pour les mines et l’extraction de métaux ;

– le GULPS pour la construction industrielle ;

– le GULZhDS pour les réseaux ferroviaires ;

– le GUSHOSDOR pour les routes ;

– l’ULLP pour la production forestière ;

– le GUSDS (ou Dalstroy) pour les constructions dans le grand Nord ;

– l’UTP pour la production de carburant et d’énergie ;

– le GUAS pour la construction d’aérodromes ;

– l’ULSPZhM pour la construction d’usines sidérurgiques ;

– l’Osobstroy pour la construction des usines de Kuybyshevsky.

En 1944 fut fondée une structure centrale, la Glavpromstroy, l’Administration centrale pour la construction industrielle. C’est elle qui supervisait la mise en place d’usines métallurgiques, de chantiers navals, d’industries des pâtes et papiers, etc.

Cette administration se déclinait elle-même en la Glavalyuminpromstroy pour l’aluminium, la Glavsredazpromstroy pour l’Asie centrale, la Glavyugstroy pour le Sud, la Promstroyproyekt pour l’établissement de projets, etc., ainsi qu’avec de nombreux trusts à un niveau en-dessous : Bazstroy (pour l’aluminium à Bogolovsky), Denprotyazhstroy (pour la région du Dnepr), Kazmed’stroy (pour le Kazakhstan), Magnitostroy (pour Magnitogorsk), Nikopolstroy (pour Nikopol), etc.

Fut en même temps fondé la Glavgidrostroy qui s’occupait de l’industrie hydro-technique.

On a ainsi des structures qui avaient été revues, corrigées, réorganisées et ce n’est qu’après la fin de la guerre qu’elles acquerront un caractère définitif.