Centre MLM de belgique

Vive le 1er mai, jour du Prolétariat, en lutte pour le Communisme !

A quoi ressemble le monde, en l’année 2014 ? Irak, Syrie, Ukraine, Libye, Mali, Afghanistan, Égypte... Dans toujours plus de pays, il y a des tentatives de déstabiliser des gouvernements, afin que la clique dominante soit jetée, pour qu’une autre prenne sa place. Cela veut dire ici qu’une bourgeoisie bureaucratique qui gouverne est changée, alors que le féodalisme reste de toutes manières intact.

La raison pour cela est facilement compréhensible : le capitalisme ne peut pas dépasser sa crise interne, en raison de la loi de la chute tendancielle du taux de profit. Cela signifie ainsi qu’on en viendra à toujours plus d’interventions impérialistes, à toujours plus de contradictions inter-impérialistes, qui s’exprimeront jusqu’à la guerre, et à toujours plus de misère, à plus de démagogie nationale et sociale, et cela jusqu’au fascisme comme « dictature terroriste ouverte des éléments les plus réactionnaires, les plus chauvins, les plus impérialistes du capital financier ».

A l’arrière-plan, cela veut dire ici, essentiellement, que la barbarie s’ancre toujours davantage. L’indifférence, la subjectivité, l’individualisme, l’esprit de concurrence, etc. sont les valeurs qui sont présentées comme « cohérentes » et « normales », alors que de l’autre côté, la consolation est donnée par les religions, l’irrationalisme, le repli sur des sous-cultures, etc. La culture est attaquée toujours plus, au nom de l’élargissement du marché capitaliste, tout comme la nature partout dans le monde, au nom de l’urgence de l’accumulation du capital.

Ce n’est toutefois qu’un aspect de la réalité. Nous vivons une période, qui d’un côté est temporaire et de l’autre se retrouve dans un contexte d’une « époque de 50 à 100 années », parce que le XXIe siècle va être celui de la révolution mondiale.

Le Président Gonzalo nous dit que les trois moments du processus mondial d’élimination de l’impérialisme et de la réaction de la face de la Terre sont : 1° Défense stratégique ; 2° Équilibre stratégique ; et 3° Offensive stratégique de la révolution mondiale.

Il l’énonce en appliquant à la révolution la loi de la contradiction, car la contradiction existe en toutes choses et toute contradiction a deux aspects en lutte, dans ce cas révolution et contre-révolution (…). Nous concevons un processus long et non pas court, convaincus que nous arriverons au communisme, même si l’on doit connaître une série de détours et de revers qui se produiront nécessairement (…). En tant que communistes, nous devons penser non seulement au moment présent, mais aussi aux longues années à venir. »
(Parti Communiste du Pérou, La ligne internationale, 1988)

En ce sens, nous disons que c’est une nécessité historique que de connaître l’histoire de son propre pays, de défendre les aspects démocratiques et de synthétiser les aspects révolutionnaires comme pensée guide pour ouvrir la voie à la Révolution, jusqu’à la victoire de la guerre populaire, sous la bannière du Marxisme-Léninisme-Maoïsme, idéologie du prolétariat qui ne peut être portée que par un authentique Parti Communiste.

Il serait ainsi faux de se laisser impressionner par des choses comme la canonisation cette semaine des papes Jean Paul II et Jean XXIII, qui vise à diffuser la superstition, ou l’actuelle intense propagande électorale en Afghanistan, qui ne vise qu’à renforcer la situation coloniale. C’est aussi le cas avec les fausses promesses quant aux améliorations des conditions de travail au Bangladesh, un an après l’effondrement de l’immeuble Plaza Rana, et les récentes élections faites par un régime avide de pouvoir, sans, puis avec son opposition bourgeoise. Directement et indirectement, ces réactionnaires forcent le peuple à adopter toujours plus de superstitions, d’arriérations et d’aveuglement.

Il en va de même avec les prochaines élections européennes, où en Belgique les réformistes radicaux vont obtenir quelques succès, où toutefois en France c’est l’extrême-droite qui va fêter des victoires électorales. Ce ne sont que des tentatives de maintenir en vie un système qui touche déjà à sa fin, qui est déjà condamné historiquement.

C’est pourquoi nous appelons : Prolétaires de tous les pays, nations et peuples opprimés, unissez-vous !

GUERRE POPULAIRE JUSQU’AU COMMUNISME !

Organisation des Ouvriers d’Afghanistan (Marxiste-Léniniste-Maoïste, principalement Maoïste)

Parti Communiste Marxiste-Léniniste-Maoïste (Bangladesh)

Centre Marxiste-Léniniste-Maoïste (Belgique)

Parti Communiste Marxiste-Léniniste-Maoïste (France)

1er Mai 2014

jeudi 1er mai 2014


Déclarations et communiqués du Centre MLM [B]