Centre MLM de belgique

Sur le « tiers-mondisme » et la description des « trois mondes » : Annexe 3 - Mao Zedong au sujet des trois mondes

Ce document vient d’un enregistrement d’une discussion, menée le 22 février 1974, entre Mao Zedong et Kenneth David Kaunda ; cela fut présenté en Chine comme le point de vue de Mao Zedong sur les « trois mondes ».

Président Mao Zedong (par la suite : Mao) : Nous espérons que le troisième monde s’unira. Le troisième monde a une vaste population !

Président Kenneth David Kaunda ([de la Zambie], par la suite : Kaunda) : C’est vrai.

Mao : Qui appartient au premier monde ?

Kaunda : Je pense que cela devrait être le monde des exploiteurs et des impérialistes.

Mao : Et le second monde ?

Kaunda : Ceux qui sont devenus révisionnistes.

Mao : Je pose que les États-Unis et l’Union Soviétique appartiennent au premier monde. Les éléments du milieu, comme le Japon, l’Europe, l’Australie et le Canada, appartiennent au second monde. Nous sommes le troisième monde.

Kaunda : Je suis d’accord avec votre analyse, monsieur le Président.

Mao : Les États-Unis et l’Union Soviétique ont de nombreuses bombes atomiques, et ils sont plus riches. L’Europe, le Japon, l’Australie et le Canada, du second monde, n’ont pas tant de bombes atomiques et ne sont pas aussi riches que le premier monde, mais plus riches que le Tiers-Monde. Que pensez-vous de cette explication ?

Kaunda : Monsieur le Président, votre analyse est très pertinente et correcte.

Mao : Nous pouvons en discuter.

Kaunda : Je pense que nous pouvons arriver à un accord sans discussion, parce que je crois que votre analyse est déjà très pertinente.

Mao : Le troisième monde est très peuplé.

Kaunda : Précisément.

Mao : Tous les pays asiatiques, excepté le Japon appartiennent au troisième monde. Toute l’Afrique et également l’Amérique latine appartiennent au troisième monde. »

mardi 27 octobre 2015


Annexes aux articles publiés sur le site