Centre MLM de belgique

Suivre l’exemple de la révolution chinoise !

Le 1er octobre 1949 marquait le triomphe de la seconde grande révolution du 20ème siècle : la révolution chinoise !

En 1917, la Russie capitaliste vacillait et la révolution socialiste triomphait. En 1949, c’est la Chine semi-coloniale semi-féodale qui s’effondre sous les coups de boutoirs de la guerre populaire, permettant le triomphe de la révolution démocratique.

La révolution chinoise est la démonstration de la validité des thèses léninistes quant à la nature de la révolution mondiale. Notre époque est celle de la fondation dans chaque pays d’un Parti Communiste authentique, capable de guider les masses populaires vers la révolution socialiste !

La révolution chinoise est une expérience formidable, dont les leçons nombreuses doivent être étudiées par les communistes ! Notre identité communiste se constitue précisément sur les fondements de ces deux grandes révolutions, la révolution russe et la révolution chinoise.

Chacune de ces révolutions représente une étape du développement de notre idéologie – le marxisme-léninisme-maoïsme. Car la caractéristique du révisionnisme moderne est précisément soit de se revendiquer seulement de la première (pour les courants sectaires et dogmatiques), soit seulement de la seconde (pour les courants liquidateurs et opportunistes).

Or, la révolution chinoise est dans la directe continuité de la révolution russe, tout comme Mao Zedong est en directe continuité de Lénine et Staline. Dans les années 1930-1940, la presse communiste internationale concentrait son attention sur la révolution allemande et la révolution chinoise. Si la révolution allemande a échoué, la révolution chinoise a à l’inverse réussi, répondant par là aux questions culturelles et militaires qu’en Allemagne les communistes n’ont pas su comprendre suffisamment.

Ainsi, on ne peut pas comprendre véritablement le léninisme sans partir du point de vue maoïste, tout comme le maoïsme n’a pas de sens s’il n’est pas compris sur la base des enseignements de Lénine !

De la même manière, la juste compréhension du caractère de la révolution chinoise ne peut être faite que sur les fondements de la lutte de classes aujourd’hui en Belgique, de manière organisée et selon les principes de l’avant-garde !

Les intellectuels se plaçant « au-dessus » de la lutte organisée sur une base idéologique et politique doivent voir leurs avis catégoriquement rejetés, car les leçons de Lénine et Mao Zedong sont très claires : l’organisation prime, le caractère partidaire prime, pour être scientifique, il faut être organisé dans l’avant-garde !

Ce n’est qu’en étant organisé que l’on peut réellement affronter la complexité du monde, et ce sur une base assez solide pour se repérer, saisir les aspects principaux et secondaires, lutter, transformer le monde :

« Nous autres, communistes, nous devons nous aguerrir dans les tempêtes et nous jeter dans le monde, les grandes tempêtes et le monde grandiose de la lutte des masses. » (Mao Zedong, Organisez-vous !).

En ce jour-anniversaire de la révolution chinoise, il faut donc comprendre l’importance de l’avant-garde, de la construction du regroupement des révolutionnaires, du centre communiste : le Parti Communiste MLM. Ce qu’ont fait les communistes en Russie, ce qu’ont fait les communistes en Chine, nous devons le faire en Belgique !

Ayons une confiance inébranlable dans les enseignements des classiques du communisme : Marx, Engels, Lénine, Staline, Mao Zedong !

« En fin de compte, le régime socialiste se substituera au régime capitaliste ; c’est une loi objective, indépendante de la volonté humaine. Quels que soient les efforts des réactionnaires pour freiner la roue de l’histoire dans son mouvement en avant, la révolution éclatera tôt ou tard et sera nécessairement victorieuse. » (Mao Zedong, Intervention à la réunion du Soviet suprême de l’U.R.S.S. pour la célébration du 40e anniversaire de la Grande Révolution socialiste d’Octobre, 1957)

mardi 1er octobre 2013


Déclarations et communiqués du Centre MLM [B]