Centre MLM de belgique

Premier mai 2013 : le maoïsme est le printemps de notre époque !

Ce premier mai 2013, depuis l’Afghanistan, la Belgique et la France, c’est plein d’optimisme révolutionnaire que nous saluons les prolétaires et les masses opprimées du monde, les appelant à s’unir sous la bannière rouge du maoïsme !

Nous les appelons à comprendre les deux aspects de la réalité mondiale. La nuit est noire, l’obscurité semble envelopper chaque aspect de la réalité, mais en réalité l’aube commence à faire briller le soleil rouge.

Oui, c’est l’appel de ce temps : une nouvelle tempête vient, la nouvelle vague de la Révolution Prolétarienne Mondiale émerge !

C’est pourquoi, depuis l’Afghanistan, la Belgique et la France, nous disons :

Arborer, défendre et appliquer le maoïsme !

Lutter pour la génération et l’application de la pensée-guide dans chaque pays, pour déclencher et développer la Guerre Populaire !

Inévitablement, la guerre populaire se développera dans chaque pays, portée par le feu dans le cœur des masses, conduite par le Parti Communiste basé sur le Marxisme-Léninisme-Maoïsme, forgé par la pensée-guide !

Inévitablement, les masses mondiales s’uniront sous l’étoile rouge, formant la République Socialiste Mondiale, allant au Communisme doré !

Notre conception est que la révolution prolétarienne mondiale est dans son offensive stratégique, la révolution est la tendance principale, l’alternative révolutionnaire apparaît chaque jour plus comme plus inévitable aux yeux des masses mondiales.

Ainsi, elles demandent leur arme historique !

C’est pourquoi, comme contribution, il y a un document, un projet d’Afghanistan, du Bangladesh et de France, sur le principe de la pensée-guide, élément-clef du matérialisme dialectique dans chaque pays.

Qu’est-ce qu’une pensée-guide ?

« Les révolutions engendrent une pensée qui les guide et qui est le résultat de l’application de la vérité universelle de l’idéologie du prolétariat international aux conditions concrètes de chaque révolution.

Cette pensée-guide est indispensable pour obtenir la victoire et conquérir le Pouvoir et, plus encore, pour poursuivre la révolution et maintenir toujours le cap sur l’unique et grandiose but : le Communisme. » (Parti Communiste du Pérou - Sur la pensée Gonzalo)

Sans une pensée-guide, il ne peut pas y avoir de résolution correcte des contradictions dans un pays ; sans une pensée-guide, il n’y a que le réformisme, le révisionnisme, un cosmopolitisme qui inhibe la libération de la radicalité potentielle des masses vers une Guerre Populaire victorieuse.

Dans chaque pays, les communistes doivent comprendre le développement de la société, le mouvement historique donnant naissance à la Révolution de Nouvelle Démocratie, dans les pays semi-féodaux semi-coloniaux, et la Révolution Socialiste, dans les pays capitalistes – impérialistes.

Dans chaque pays, les communistes doivent forger le Parti Communiste, fondé sur le Marxisme-Léninisme-Maoïsme, suivant la pensée née de la nécessité historique de l’époque.

Dans chaque pays, la Guerre Populaire est la voie de la libération !

Cela est conforme aux exigences de notre temps. De fait, le capitalisme, dans sa forme féroce, dans sa dernière étape, est un système pourri, parasitaire et moribond.

Il ne peut rien apporter d’autre que davantage d’exploitation, davantage d’oppression, davantage d’injustice, davantage de destruction de la nature de notre planète, rien de plus que le fascisme et les guerres impérialistes.

Le capitalisme est l’ennemi du progrès, de la culture, de la démocratie, et à son stade impérialiste, c’est l’ennemi mortel pour toutes les valeurs progressistes.

La lutte contre le fascisme est devant les yeux de chaque révolutionnaire.

Mais il y a davantage à comprendre. Avec le capitalisme viennent également des idéologies réactionnaires, qui prétendent être « révolutionnaires », mais sont en fait contre-révolutionnaires par nature, comme le national-socialisme, le péronisme, le chavisme, le castrisme, etc.

Elles prétendent combiner le « nationalisme » et le « socialisme », et en fait elles sont au service de la fraction la plus réactionnaire de la bourgeoisie dans les pays impérialistes, et d’une fraction capitaliste bureaucratique dans les pays semi-féodaux semi-coloniaux.

Ce n’est pas tout. L’impérialisme tente également de faire pénétrer le poison dans les rangs des révolutionnaires authentiques. Ce poison prend la forme des conceptions des « accords de paix », la flexibilité dans la stratégie, le « post-maoïsme », etc.

Nous soutenons l’orthodoxie maoïste et rejetons les courants « modernistes », qui ne sont rien de plus que du sabotage bourgeois. Nous disons : toutes les idéologies bourgeoises, les tendances droitières, doivent être rejetées.

Sans cela, il ne peut y avoir que l’échec, comme le prouvent certaines organisations, qui suivent une ligne « centriste » autour du « Parti Communiste Maoïste d’Italie », refusant la grande séparation d’avec la capitulation au Népal, et ainsi en en venant au point de diffuser une conception libérale, bourgeoise, de ce que devrait être le maoïsme.

Nous disons également : il est correct d’affirmer une critique anti-centriste, mais dialectiquement elle doit aller de l’avant dans l’élaboration affirmée du maoïsme, et assumer le principe de la Pensée-guide, qui est l’application créative du marxisme-léninisme-maoïsme, principalement le maoïsme, à la réalité de chaque pays.

Une réelle lutte de deux lignes contre le centrisme, une nouvelle version du révisionnisme « maoïste », nécessite une rupture véritable avec le relativisme, nécessite d’assumer le maoïsme comme troisième étape du marxisme.

Il est incorrect de critiquer le centrisme d’un point de vue limité aux conceptions acquises à la seconde étape du marxisme, c’est-à-dire le léninisme.

C’est pourquoi nous disons :

Combattre la liquidation des enseignements du Président Gonzalo et la propagande de la Ligne Opportuniste de Droite (LOD) au Pérou !

Combattre le révisionnisme armé, comme celui porté par la Ligne Opportuniste de Gauche (LOG) au Pérou !

Combattre le « post-maoïsme » d’Avakian et le Parti Communiste Révolutionnaire des USA !

Combattre le centrisme du Parti Communiste Maoïste d’Italie !

Combattre le pseudo anti-centrisme, quand il ne va pas jusqu’à accepter le maoïsme comme troisième étape du marxisme !

Arborer, défendre et appliquer le maoïsme !

Lutter pour la génération et l’application de la pensée-guide dans chaque pays, pour déclencher et développer la Guerre Populaire !

Et dans ce processus émergera l’unité, pas à pas, à travers le mouvement pour la cause universelle du prolétariat : le Communisme. La génération des pensées dans chaque pays est la présupposition pour la reconnaissance mutuelle sous la bannière universelle du maoïsme !

Guerre Populaire jusqu’au Communisme !

Organisation des Ouvriers d’Afghanistan (Marxiste-Léniniste-Maoïste, principalement Maoïste)

Centre Marxiste-Léniniste-Maoïste (Belgique)

Parti Communiste Marxiste-Léniniste-Maoïste (France)
1er mai 2013

mercredi 1er mai 2013


Déclarations et communiqués du Centre MLM [B]