Centre MLM de belgique

PCMLM [Bangladesh] : Non pas d’élections mais la guerre populaire !

La politique bourgeoise signifie des soufrance pour le peuple !


Traduction J. Adarshini pour le Centre MLM[B]

La bataille pour le pouvoir parmi les divers clans de la bourgeoisie est allée si loin que la fraction de leur alliance BNP-Jamat qui se trouve en dehors du pouvoir fait dérailler des trains de voyageurs, met le feu aux autobus transportant des passagers et lance des bombes sur des passants, travailleurs et personne de la classe moyenne, massacrant ainsi la population tous les jours au nom de leur exigence d’un soi-disant gouvernement intérimaire. De l’autre côté, au nom du soi-disant gouvernement intérimaire, l’alliance gouvernementale de la Ligue Awami, du Parti Jatyo, du Parti des Travailleurs et de Jasad massacre des gens tous les jours à l’aide de leur soldatesque gouvernementale.

Que la ligue Awami - BNP - Jatyo Party - Jamat - Hefajat Islam soient les ennemis du peuple est désormais clair par le fait des crimes qu’ils commettent chaque jour. Dans la commission de ces crimes, leurs collaborateurs sont la prétendue gauche et répondent au nom de Parti des Travailleurs, Jasad, Samyabadi Dal, de Dilip Borua [1], Basad et Parti Communiste du Bangladesh [2]. Un camp veut se maintenir au pouvoir pour poursuivre l’exploitation et la corruption tandis que l’autre camp veut prendre le pouvoir pour soutenir l’exploitation et la corruption.

Et que doit faire le peuple ? Il doit lutter pour son propre pouvoir. Par conséquent, il doit commencer à résister à tous les crimes de ses ennemis avec ses propres armes.

Le gouvernement de la Ligue Awami, même s’il n’a pas concrétisé l’accord Tista [3], a autorisé l’expansionnisme indien d’établir une centrale au charbon à Rampal et de commencer son activité afin de détruire les Sundarbans. Il a trompé les ouvriers du textile et s’est associé avec les propriétaires des usines pour réprimer la demande pour un salaire minimum.

Il a signé le traité TICFA [4] avec l’impérialisme américain. En dupant les soldats des BDR (Bangladesh Rifles), il a conduit l’armée à torturer un grand nombre de soldats à mort en détention, et a prononcé des condamnations à mort à l’encontre de beaucoup de soldats par des manœuvres de conspiration. Dans ce cas, l’exigence du BNP-Jamat était de soutenir davantage de torture et davantage de répression. Les gouvernements précédents avaient réprimé de nombreuses révoltes de ce type en conduisant des massacres.

Il est du devoir de toutes les forces progressistes de construire un mouvement de résistance, à l’intérieur du pays et au niveau international, contre tous ceux-ci.

Le gouvernement de la Ligue Awami a triplé le prix de l’oignon pour remplir les poches de ses laquais. Il n’a pris aucune mesure de protection contre les virus pour protéger le paddy des paysans, ce qui a entraîné une énorme perte dans la production de riz au cours de la saison du riz Amon [5].

Au cours de la dernière saison IRRI, les paysans ont subi d’énormes pertes en raison du prix peu élevé du riz. En refusant de reconnaitre une identité nationale au peuple indigène de la zone de Chittagong Hill, il tente de conduire les colons bengalis à se dresser contre lui. Nous devons nous élever contre ce complot.

L’expansionnisme indien n’a pas interrompu les meurtres frontaliers. Pour prouver l’innocence du meurtrier de Felani [6], ils ont rendu leur verdict en se rangeant du côté du tueur de part leur justice inique.

La bourgeoisie, le féodalisme et leur maître, l’expansionnisme-impérialisme, sont les ennemis du peuple. Par conséquent, est-il justifié de voter afin de renforcer l’autorité de tous ces ennemis ?

Il faut que la population boycotte les élections, quel que soit le gouvernement qu’elles puissent élire, ou peu importe la fraction de la bourgeoisie prenant part au pouvoir. Tous sont responsables de la détresse du peuple. Ce sont les propriétaires de toutes les terres, industries, mines et biens. Ils emploient les gens, les exploitent et augmentent leur propre capital.

Ils ont différents groupes. Certains sont des laquais de cet impérialisme et expansionnisme-ci, tandis que certains sont des laquais de cet impérialisme et expansionnisme-là. Parfois, c’est ce groupe-ci qui prend le pouvoir, parfois c’est ce groupe-là. Ils n’ont aucune idéologie. Ce sont des fascistes. Ils exploitent les gens grâce au canular de Golden Bengal, Digging Canals, New Bengal, Digital Bangladesh, Islam, etc. Pour protéger le pouvoir ou pour prendre le pouvoir, ils mènent une répression sans limite sur la population. Ils n’hésitent pas un seul instant à produire un génocide. C’est ce qui se passe en ce moment. Le peuple ne sera pas libre tant qu’ils existent.

Par conséquent, nous devons fixer notre attention sur le déracinement de l’état, du gouvernement, du système social et des canulars de la bourgeoisie et du féodalisme, et cette voie nous a été indiquée par le camarade martyr Siraj Sikder. Cette voie est : Pas de vote mais la guerre populaire.

En prenant le milieu rural comme base et en se reposant sur les paysans pauvres et sans terre, ouvrir la voie à la guerre populaire prolongée et enfin, capturer les villes. C’est la voie prolétarienne qui conduira à la révolution prolétarienne. Dans cette voie, l’impérialisme, la bourgeoisie bureaucratique et les propriétaires fonciers féodaux seront renversés et l’autorité des ouvriers, des paysans, de la classe moyenne et de la classe moyenne supérieure progressiste sera établie, ce qui s’appelle la révolution de nouvelle démocratique. Cette révolution progressera sans interruption vers la révolution socialiste et grâce aux révolutions culturelle, au communisme.

Jusqu’au communisme, la guerre populaire est la voie de la lutte.

Travaillons dans ce but

4 décembre 2013
Parti Communiste Marxiste-Léniniste-Maoïste du Bangladesh


[1Dilip Borua est le leader de la faction révisionniste réactionnaire du Bangladesh Samyobadi Dal (BSD), auparavant, c’était un parti pro-Pékin.

[2CPB est un parti révisionniste, auparavant, c’était le principal parti pro-Moscou.

[3Tista est une rivière du Bangladesh qui vient du Népal en passant par l’Inde jusqu’au Bangladesh. Les gouvernements du Bangladesh et de l’Inde ont tenté de signer l’accord Tista pour distribuer l’eau sur base de la quantité reçue par chaque partie, ils ne sont cependant pas parvenus à s’accorder.

[4TICFA est un traité signé par les gouvernements des USA et du Bangladesh. Le traité existe mais son contenu n’a jamais été divulgués.

[5Amon est une saison de récolte de riz. IRRI est une autre saison de collecte de riz.

[6Felani est une fille mineure tuée par la Border Security Force d’Inde. La BSF l’a tuée alors qu’elle traversait la frontière.