Centre MLM de belgique

PCB [Grippa] : Résolution du secteur d’Ixelles, Etterbeek, Auderghem − 1967

PARTI COMMUNISTE DE BELGIQUE
COMITÉ CENTRAL

RÉSOLUTION

Les camarades du secteur d’Ixelles, Etterbeek, Auderghem réunis le 5 octobre 67 en assemblée générale :

1 - DENONCENT l’attaque contre le centralisme démocratique, contre les principes du marxisme-léninisme déclenchée par une fraction, Jacques Grippa, René Raindorf Stéphane Struelens, usurpant la direction du Parti, dès avant le mois d’août 1967.

2 - MARQUENT leur solidarité avec les camarades qui ont défendu fermement les principes du marxisme-léninisme, la grande Révolution Culturelle Prolétarienne, le Parti Communiste Chinois, le camarade Mao Tsé-toung malgré les violations de la légalité du Parti par une poignée de responsables et rejettent parce que contraires aux règles du centralisme démocratique les mesures de suspension et les sanctions prises ces derniers jours à l’encontre d’un grand-nombre de camarades.

3 - DEMANDENT que tous les organismes de base du Parti, ainsi que le Comité Central poursuivent avec vigilance et esprit de Parti la discussion suscitée par le journal mural affiché le 22 septembre 1967 dans le local du Parti par le camarade Michel Graindorge, confrontent leurs expériences et approfondissent, par la pratique, la ligne du Parti.

4 - EXIGENT la convocation urgente d’un congrès fédéral.

5 - MARQUENT leur accord avec le contenu du journal mural.

6 - ENREGISTRENT les résultats acquis par le secteur dans la préparation de la manifestions organisée par l’A.P.I.P. le 8 octobre à Charleroi Mons-Casteau, décident de redoubler d’efforts pour en assurer le plein succès.

7 - TIENNENT A MANIFESTER leur soutien total au peuple chinois révolutionnaire, à son glorieux Parti Communiste et à son dirigeant le camarade Mao Tsé-toung ainsi qu’à la grande Révolution Culturelle Prolétarienne son déroulement victorieux et la condamnation justifiée du Khrouchtchev chinois et de sa ligne réactionnaire bourgeoise.

(Voté à l’unanimité des 8 présents)