Centre MLM de belgique

Organisation des Ouvriers d’Afghanistan (MLM-pM) : Vive le 34ème anniversaire de la guerre populaire prolongée au Pérou

Prolétaires de tous les pays, unissons-nous !

La guerre populaire prolongée au Pérou est la première guerre populaire après le décès du président Mao. Cette guerre est la guerre populaire la plus avancée qui ait été entrepris. L’aspect le plus élevé de cette guerre est qu’elle est dirigée par la Pensée Gonzalo, la pensée la plus puissante qui a instauré le maoïsme comme un nouveau stade, le troisième et le plus élevé, dans le développement de l’idéologie scientifique du prolétariat ; et cette pensée puissante est l’application spécifique et concrète de la vérité universelle du marxisme-léninisme-maoïsme, et plus principalement du maoïsme, à la réalité concrète de la révolution péruvienne.

Le lancement de la guerre populaire au Pérou le 17 mai 1980 marque le début de l’offensive stratégique de la révolution prolétarienne mondiale. La révolution prolétarienne mondiale est la tendance politique principale et l’impérialisme coule de plus en plus ! Comme l’affirme le président Gonzalo, une période de ’50 à 100’ ans a déjà été atteinte, au cours de laquelle l’impérialisme se dirige vers son inhumation par la révolution prolétarienne mondiale, et où le socialisme sera instauré à travers le monde, et où la dictature mondiale du prolétariat ouvrira la voie au communisme doré ! Aucune tentative de rétablissement ne pourra empêcher la victoire finale de la révolution prolétarienne mondiale.

Les partisans de la ligne opportuniste de droite ont trahi la révolution et la guerre populaire. Ils ont suivi la voie des ‘accords de paix’ et de l’ ‘amnistie’. Les misérables rats de la LOD prétendaient qu’ils faisaient passer la pensée du président Gonzalo depuis la prison. Mais, il était depuis le tout début bien connu que les misérables rats de la LOD étaient des laquais de l’impérialisme yankee et qu’ils font une fausse propagande contre le président Gonzalo. Aujourd’hui, tout le monde sais que le canular nommé LOD n’est rien de plus qu’un complot créé par la CIA contre le président Gonzalo.

Les partisans de la ligne opportunistes de ‘gauche’ ont trahi la révolution. Ils n’ont pas soutenu et défendu le maoïsme. Au lieu de cela, ils ont maintenu haut la bannière du révisionnisme armé. Leur prétendu ‘maoïsme’ est un ‘maoïsme’ sans pratique, sans guerre populaire, sans pensée directrice révolutionnaire, et finalement, sans l’objectif d’écraser l’ancien Etat afin de construire le nouveau pouvoir. Le développement de la lutte de classe a écarté les positions révisionnistes des partisans de la ligne opportunistes de gauche. Les misérables rats de la LOG n’ont aucune influence non plus parmi la classe ouvrière, et leurs vomissements noirs ne sont jamais capables de calomnier la direction (Jefatura) de la révolution péruvienne. La grande Direction, et le discours de la grande Direction du Parti Communiste du Pérou [allusion au discours depuis la « cage »] conduisent la guerre populaire prolongée à surmonter le détour.

La guerre populaire prolongée au Pérou a été source de fortes inspirations et leçons pour le lancement de la guerre populaire au Népal. La guerre populaire au Pérou a également renforcé les guerres révolutionnaires en Inde, aux Philippines et en Turquie, d’un point de vue théorique et pratique. Le glorieux Parti Communiste du Pérou a donné de nombreuses leçons utiles au MCI. De l’Afghanistan au Bangladesh et à l’Amérique Latine, et de l’Europe à l’Afrique et aux ‘nations’ arabes, à travers le monde, les partis et organisations maoïstes suivent la même étoile rouge. Ce sont le président Gonzalo et le Parti Communiste du Pérou qui ont établi la formulation du maoïsme en tant que nouveau stade, le troisième et le plus élevé du développement de l’idéologie scientifique du prolétariat international.

Gloire au Parti Communiste du Pérou ! Gloire au Comité Central du Parti Communiste du Pérou, qui guide les masses péruvienne pour surmonter le détour.

L’organisation des Ouvriers d’Afghanistan (Marxiste-Léniniste-Maoïste, principalement Maoïste) célèbre l’anniversaire du lancement de la guerre populaire prolongée au Pérou, et soutient, défend et applique le Marxisme-Léninisme-Maoïsme, principalement le Maoïsme, à la réalité concrète de l’Afghanistan. Nous avons été inspirés par le président Gonzalo, et le Parti Communiste du Pérou. Ils nous ont donné le Marxisme-Léninisme-Maoïsme, principalement le Maoïsme, comme idéologie universelle du prolétariat, en tant que nouveau stade, le troisième et le plus élevé du développement de l’idéologie du prolétariat mondial. Par conséquent, aux côtés du Parti Communiste du Pérou et d’autres forces maoïstes authentiques à travers le monde, nous soutenons, défendons et appliquons le maoïsme, et annonçons notre slogan stratégique de :

Guerre populaire jusqu’au communisme !

Déclarons :

Gloire au Parti Communiste du Pérou !

Pour la défense de la vie du président Gonzalo !

Vive le 34ème anniversaire de la guerre populaire au Pérou !

Vive Akram Yari et sa pensée directrice !

Vive la solidarité internationale des masses prolétariennes du Pérou et d’Afghanistan !

17 mai 2014
Organisation des Ouvriers d’Afghanistan (Marxiste-Léniniste-Maoïste, principalement Maoïste)

jeudi 13 novembre 2014


L’Organisation des Ouvriers d’Afghanistan MLM-pM) et Akram Yari