Centre MLM de belgique

Matzpen : déclaration − 1972

Déclaration des étudiants de l’Organisation socialiste israélienne Matzpen, octobre 1972

Vous avez protesté quand le droit d’émigrer des Juifs nés en U.R.S.S. était limité et quand ils ne pouvaient pas « revenir dans la mère patrie ». Vous l’avez fait au nom des principes démocratiques. Mais pourquoi ne pas protester quand on a nié les droits des nombreux Palestiniens arabes nés à Haïfa, Jaffa et Medjal (Ashkalon maintenant) à revenir dans leur patrie ?

Vous avez protesté au nom de la démocratie et du droit d’autodétermination des nations quand Prague fut occupée par les forces soviétiques. Mais pourquoi ne pas protester quand Naplouse et Hébron furent occupées ?

Vous avez protesté quand les « Juifs noirs » revendiquaient leur droit de vivre dans ce pays au nom de l’histoire, de la promesse divine et de la Bible. Mais pourquoi ne pas protester quand les sionistes chassent une autre nation en arguant des mêmes explications ?

Vous avez protesté quand vous avez entendu parler de la profanation des cimetières juifs à plusieurs endroits. Mais pourquoi ne pas protester quand vous savez que la rue Agron de Jérusalem et l’hôtel Hilton de Tel­-Aviv sont construits sur des cimetières musulmans détruits ?

Vous avez protesté quand on annonça que quelques dizaines de Juifs étaient emprisonnés en Irak et en Syrie. Mais pourquoi ne pas protester quand des centaines de Palestiniens souffrent dans les prisons d’Israël et dans les territoires conquis, presque tous sans procès ?

Vous avez protesté quand les jeunes Américains avaient le choix entre émigrer ou aller en prison pour ne pas aller dans l’armée combattre le peuple vietnamien. Mais pourquoi ne pas protester quand les jeunes Israéliens sont jetés en prison pour insoumission, refusant de servir dans l’armée qui opprime le peuple palestinien ?

Vous avez protesté quand vous avez su que, sur la carte d’identité des Juifs irakiens, on mettait « Juif » pour faciliter leur identification. Mais pourquoi ne pas protester quand la dénomination « Arabe » apparaît sur les cartes d’identité des Arabes israéliens pour faciliter leur identification ?

Vous avez protesté quand les forces de police répriment brutalement tout courant progressiste, comme dans le film Z. Mais pourquoi ne pas protester quand les forces de police sont brutalement employées contre les manifestations des Panthères noires, Siah et Matzpen dans les rues de Jérusalem, dans l’Israël démocratique ?

Vous avez protesté quand la révolte des prisonniers américains d’Attica fut réprimée par la force. Mais pourquoi ne pas protester quand les prisonniers arabes d’Ashkalon se révoltent contre leurs conditions et l’avilissement qu’ils ne peuvent plus supporter ?

Dès lors, vous devez choisir entre l’honnêteté et l’hypocrisie, la morale universelle et la morale nationaliste, votre liberté de pensée et le troupeau de moutons, le silence, la protestation et le combat. La « journée de la démocratie » fut organisée à l’université hébraïque de Jérusalem à l’égard des principes de base de la démocratie. Si vous vous sentez concernés par ceci, alors faites entendre votre voix.