Centre MLM de belgique

Mao Zedong : Télégramme de condoléances pour la mort de Staline − 6 mars 1953

Xinhua yuebao, n° 41, 1953


Camarade Chvernik, président du présidium du Soviet suprême de l’U.R.S.S.,

C’est avec une infinie affliction que le peuple, le Gouvernement chinois et moi-même avons appris la nouvelle du décès du camarade Staline, l’ami le plus intime et le grand guide du peuple chinois.

C’est une perte inestimable non seulement pour le peuple soviétique, mail aussi pour le peuple chinois, pour tout le camp de la paix et de la démocratie, ainsi que pour tous les peuples épris de paix.

C’est au nom du peuple et du gouvernement chinois et en mon nom personnel que je présente au peuple et au Gouvernement soviétique nos sentiments de très profonde douleur.

La victoire de la révolution du peuple chinois est inséparable de l’attention, de la direction et du soutien que le camarade Staline nous a accordés pendant plus de trente ans.

Après la victoire de la révolution du peuple chinois, le camarade Staline et, sous sa direction, le peuple et le Gouvernement soviétique ont accordé une aide totalement désintéressée au peuple chinois dans sa tâche de reconstruction.

Le peuple chinois n’oubliera jamais cette si profonde amitié que le camarade Staline a manifestée à son égard. La lumière que dégageait le camarade Staline éclairera à jamais la voie sur laquelle avance le peuple chinois.

Camarade président, le glorieux Parti de Lénine et de Staline, le grand peuple et le Gouvernement soviétiques peuvent compter sur la confiance et le soutien total et fraternel du Parti communiste, du peuple et du Gouvernement chinois.

Le peuple chinois s’unira étroitement et à jamais au peuple soviétique avec la plus grande résolution, consolidera et développera le camp de la paix et de la démocratie qui a à sa tête l’Union soviétique, accroîtra sa vigilance, redoublera ses efforts, frappera les fauteurs de guerre, luttera jusqu’au bout pour les intérêts des peuples soviétique et chinois, pour la paix et la sécurité dans le monde.

Je suis convaincu que les peuples laborieux et toute l’humanité progressiste éprise de paix se joindront à nous pour avancer dans l’orientation indiquée par le camarade Staline et assumer la tâche sacrée du maintien de la paix dans le monde.

Mao Zedong
Fait à Pékin le 6 mars 1953.

lundi 28 octobre 2019


Oeuvres de Mao Zedong