Centre MLM de belgique

Le XIXe congrès du PCUS(b) - 1er partie : la signification historique du XIXe congrès

Le XIXe congrès du PCUS(b) a été un événement historique de la plus haute importance et cependant, jusqu’à présent, il n’y avait pas d’analyse profonde de sa signification. C’est un fait étrange quand on sait que le XXe congrès du PCUS établit la « déstalinisation ». Il est de fait d’autant plus essentiel de porter le regard sur le congrès précédent.

Résoudre ensemble de grandes tâches fixés par le XIXe congrès du PCUS ! En avant au communisme !

De fait, l’analyse matérialiste historique de celui-ci apporte un approfondissement de la plus haute valeur à l’interprétation correcte du révisionnisme en URSS, aboutissant à la formation du social-impérialisme soviétique.

On sait à quel point il était difficile de saisir comment des communistes éprouvés, en URSS et dans les autres pays, ont pu accepter la « déstalinisation » tout en se prétendant dans la continuité historique du Mouvement Communiste International.

On a compris leur nature opportuniste, leur louvoiement, leurs faiblesses idéologiques et culturelles, mais il manquait la saisie de ce qui les projetait historiquement. L’analyse matérialiste historique du XIXe congrès résout ce problème fondamental.

Il en découle, d’ailleurs, une correction nécessaire à la date avec laquelle on doit considérer que le révisionnisme a triomphé en URSS. L’usage voulait qu’on choisisse l’année 1953, à la suite directe de la mort de Staline. Il est en fait nécessaire de choisir 1952 et plus précisément le XIXe congrès.

En effet, c’est à ce congrès que des figures aussi importantes que Nikita Khrouchtchev, Léonid Brejnev et Mikhail Souslov accèdent aux plus hauts postes, parmi bien d’autres encore par ailleurs.

C’est à ce congrès que le Parti Communiste d’Union Soviétique (bolchevik) modifie son nom et son identité, puisque l’organisation de sa direction est entièrement revue. Il n’y a notamment plus ni poste de secrétaire général du Parti, ni Bureau Politique du Comité Central.

C’est également à ce congrès que l’URSS change de perspective, et donc de nature, puisqu’il est désormais considéré qu’est commencée la construction du communisme, que le socialisme a été complété. La définition même du Parti est d’ailleurs modifiée, passant de celui de la classe ouvrière à celui des ouvriers, des paysans et des intellectuels, ce qui est fondamentalement erroné.

C’est exactement cette base idéologique – et de fait également économique, culturelle, politique, militaire, puisque le Parti est dirigeant en URSS – qui va permettre aux forces révisionnistes d’enclencher une séquence où ils apparaissent et qui les projettent dans l’histoire.

Il y a, dans le XIXe congrès, les principaux éléments qui seront ceux du révisionnisme par la suite. Naturellement, tel n’était pas du tout le projet de Staline, qui avait strictement encadré la définition du XIXe congrès par l’intermédiaire d’un ouvrage sorti au même moment, servant d’outil de protection essentielle du matérialisme historique et dialectique : Les problèmes économiques du socialisme en URSS.

Toutefois, le calibrage de cette séquence contenait trop d’éléments unilatéraux et métaphysiques – pour reprendre la critique des communistes de Chine – pour être à même de permettre une réussite.

dimanche 29 septembre 2019


Le XIXe congrès du PCUS(b)