Centre MLM de belgique

La Marche de la Garde Populaire (Marsz Gwardii Ludowej) – 1943

Créée en 1943, Marsz Gwardii Ludowej (La Marche de la Garde Populaire) préalablement nommée Pieśń Partyzantów’ (Le chant des Partisans) est une chanson militaire connue en Pologne.

Wanda Zieleńczyk

Elle connaîtra une seconde naissance dans les années 1960 lorsqu’elle sera reprise par le groupe de rock populaire Czerwone Gitary (les Guitares Rouges).

Marsz Gwardii Ludowej est écrit par la poète et militante communiste polonaise Wanda Zieleńczyk, qui dans la clandestinité utilisait le pseudonyme « Dziula ».

« Dziula » naît en 1920 à Varsovie, dans une Pologne fraîchement constituée (le 11 novembre 1918), elle termine ses études secondaires en 1938 tout en étant durant cette période un membre actif de l’organisation scoute communiste Spartakus.

Elle fit des études en philologie romane à l’Université de Varsovie, mais lorsque la Pologne est envahie par le 3ème Reich, elle décide de s’enfuir à Lviv, ville alors sous administration soviétique depuis le 22 septembre et incorporé à la RSS d’Ukraine.

A la même époque, elle entame également des études dans le domaine du droit.

En 1942, elle décide de retourner dans ce qui était la capitale polonaise avant-guerre, et rejoint le Związek Walki Młodych (Union de Combat des Jeunes) l’organisation de Jeunesse de la Polska Partia Robotnicza (le Parti Ouvrier Polonais).

Dès lors, elle se mue en une activiste combative et décidée, distribuant la presse clandestine du Parti, tout en allant jusqu’à jeter des clous sur les routes empruntées par des convois militaires allemands.

C’est en fin d’année 1942 qu’elle compose les paroles de la Marsz ainsi que la mélodie l’accompagnant. Elle sera publiée dans le n°11 de Gwardzista (le journal de la Garde populaire) du 20 janvier 1943.

Voici le texte original et sa traduction en français :

Et voici la vidéo de la Marsz

Wanda sera arrêtée le 21 juillet 1943 avec ses sœurs et ses parents par la Gestapo. Torturée pendant 10 jours, elle ne livrera aucune information aux nazis. Elle sera exécutée en août dans les ruines du Ghetto de Varsovie.

En cette même année ‘43, la Marsz est envoyée sous forme de tract aux différentes unités de la Gwardia Ludowa, et utilisée comme hymne courant 1943, et ce jusqu’à la transformation de la Garde Populaire en Armée Populaire (Armia Ludowa) en 1944. Elle restera un chant connu parmi les anciens Gwardzist (gardes de la Gwardia Ludowa) et parmi les membres de l’Armée Populaire.

La Marsz illustre parfaitement la période difficile prévalant en Pologne avant la libération du pays par l’Armée Rouge comme elle témoigne du haut degré culturel et de dignité du réel assumée par de nombreux jeunes militants communistes durant cette période terrible.

mardi 16 octobre 2018


Démocraties populaires