Centre MLM de belgique

L’économiste Eugen Varga et Khrouchtchev - 13e partie : l’offensive anti-Staline

Les Essais sur l’économie politique du capitalisme forment un ouvrage important, car il s’agissait d’une puissante contribution à l’idéologie révisionniste ayant alors triomphé en URSS. Eugen Varga agit ici comme l’un des passeurs, comme l’une des figures historiques contribuant à accorder la légitimité satisfaisante à la nouvelle idéologie.

Il n’hésita donc pas à se remettre en cause, à reformuler des points qu’il a considérés comme désormais insuffisants, etc., c’est-à-dire qu’il prétendait que tout continue bien que, concrètement, sur le plan idéologique, tout a changé.

Le premier chapitre de l’ouvrage est une expression de cette démarche très particulière, qui est très à part dans la mesure où elle aborde directement le passé. Eugen Varga, dans le chapitre « Le marxisme et le problème de la loi économique fondamentale du capitalisme », consacre en effet sa critique de manière directe à Staline, alors que le régime s’évertue à ne plus en parler du tout.

Eugene Varga vise évidemment le dernier grand ouvrage de Staline, Les Problèmes économiques du socialisme en URSS, datant de 1952, mais pas seulement. Il dénonce ainsi par exemple également comme « vague » la manière dont la « méthode dialectique » est présentée dans le grand classique de Staline, Sur le matérialisme dialectique et historique, qui fait partie de l’ouvrage majeur de l’URSS, Le court précis d’histoire du Parti Communiste d’Union Soviétique (bolchévik).

Staline aurait été un subjectiviste, qui aurait perdu de vu la réalité matérielle ; c’est bien sûr là une manière de dénoncer sa nature communiste.

Plus spécifiquement, dans le premier chapitre qui a une prétention philosophico-scientifique, Eugen Varga accuse Staline d’avoir affirmé qu’il existait une « loi économique de correspondance nécessaire entre les rapports de production et le caractère des forces productives ». Pour Eugen Varga, c’est là poser une nécessité là où il n’y a seulement qu’une possibilité.

Il critique Staline par conséquent, en disant :

« Quand Staline déclare que la loi économique fondamentale « exige » certaines choses, il a commis une erreur étrange pour un marxiste. Une loi objective est un reflet de phénomènes comprenant l’essence des choses : un reflet ne peut pas « exiger ».

Des lois objectives existent, opèrent, et sont valables indépendamment de la volonté du peuple, et par leur propre nature elles n’ont pas besoin de demander. »

Ici, Eugen Varga montre qu’il ne maîtrise pas le matérialisme dialectique ; il n’a nullement compris l’explication de Staline, qui par l’exigence de la loi résume l’obligation historique, de par le rapport dialectique existant, qu’il se déroule quelque chose de bien déterminé.

Et, on l’a compris, il vise par là le principe du déterminisme, et dans son introduction à l’ouvrage il affirme même qu’il faut étudier pour savoir dans quelle mesure si la détermination de la conscience par l’existence sociale concerne les classes ou les individus.

Eugen Varga explique également que le matériau historique change tout le temps, contrairement à la nature qui aurait des lois simples, fonctionnant à l’identique. Même Le capital de Karl Marx énumérerait tellement de lois, qu’il serait impossible de les cerner pour les généraliser.

Le reste des Essais sur l’économie politique du capitalisme est à l’avenant. Eugen Varga reprend la question de l’État et réaffirme sa thèse de 1947 selon laquelle l’État en guerre peut intervenir contre un monopole, en agissant dans l’intérêt général (et il précise : des monopoles également). Lors d’une guerre, l’État est le facteur décisif, et non plus les classes.

Reprenant la ligne mise en avant par Khrouchtchev, il entend bien qu’on se dissocie entièrement de celle de Staline :

« Nos collègues qui considèrent les monopoles comme omnipotents dans le sens de la formule de Staline sur la « subordination complète et finale » de l’État bourgeois moderne par les monopoles, nient ce faisant qu’une création d’un front populaire anti-monopoliste (comme souligné dans le nouveau Programme du PCUS) est possible, et que refréner ou éliminer les monopoles peut être réalisé par l’action politique des masses avant que le système capitaliste soit renversé. »

On a affaire ici très précisément à la thèse révisionniste rejetant la conception léniniste de l’État.

lundi 1er avril 2019


L’économiste Eugen Varga au service de Khrouchtchev