Centre MLM de belgique

Importants entretiens du président Mao Tsé-toung avec des personnalités d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine − 1960

En mai et juin 1960, le président Mao Tsé-toung a reçu successivement à Tsinan, Tchengtcheou, Wouhan et Changhaï des délégations et des amis venus d’Amérique latine, d’Afrique, du Japon, d’Irak, d’Iran et de Chypre, en visite dans notre pays. Au cours des réceptions, le président Mao Tsé-toung a fait plusieurs déclarations.

Le 3 mai, le président Mao Tsé-toung a reçu à Tsinan des délégations syndicales, de femmes, et des déléguées, venues de 14 pays et régions d’Amérique latine et d’Afrique.

Le président Mao Tsé-toung s’est entretenu cordialement avec ces amis et les a assurés du ferme soutien des 650 millions de Chinois aux actuels mouvements nationaux et démocratiques du peuple cubain et de tous les peuples d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine, et leur a exprimé ses remerciements pour le soutien et l’aide qu’ils ont apportés à la Chine nouvelle.

Le président Mao Tsé-toung a notamment déclaré : Notre ennemi commun est l’impérialisme américain, nous nous trouvons tous sur un même front, et nous devons nous unir et nous soutenir les uns les autres. Les peuples du monde entier, y compris le peuple américain, sont nos amis, a-t-il dit. Il affirma également au cours de l’entretien son soutien à la Conférence au Sommet des quatre puissances. Les amis de ces pays ont parlé eux aussi de la lutte menée actuellement dans leurs pays respectifs contre l’impérialisme et pour la conquête et la sauvegarde de l’indépendance nationale et de la démocratie, et ont exprimé leur résolution de surmonter toutes les difficultés et de lutter pour la victoire finale, et leur confiance.

Le 7 mai, le président Mao Tsé-toung a reçu à Tcheng-Tcheou des hommes publics, des combattants de la paix et des délégations syndicales, de jeunes, d’étudiants, ainsi que des délégués, venus de 12 pays et régions d’Afrique.

Au cours de la réception, toutes les délégations, dans des exposés pleins de chaleur, ont évoqué toutes les souffrances subies depuis de longues années sous l’oppression et le joug de l’impérialisme, leurs luttes antiimpérialistes et anticolonialistes ; elles ont exprimé leur résolution et leur confiance dans une victoire complète, leur profonde amitié pour le peuple chinois et leur respectueuse affection pour le président Mao Tsé-toung.

Le président Mao Tsé-toung a exprimé, au nom des 650 millions de Chinois, toute sa sympathie et son appui total à la lutte héroïque des peuples d’Afrique contre l’impérialisme et le colonialisme. Le président Mao Tsé-toung a également exprimé sa sympathie et son soutien à la juste lutte patriotique du peuple sud-coréen et du peuple turc contre l’impérialisme américain et ses chiens couchants. Le président Mao Tsé-toung estime que cette lutte des peuples sud-coréen et turc prouve que la tempête des luttes des peuples opprimés d’Asie contre l’impérialisme et ses chiens couchants éclatera avec une vigueur nouvelle.

Cette lutte constituera un soutien pour le juste combat que mènent les peuples d’Afrique et d’Amérique latine ainsi que les peuples du monde entier. Le président Mao Tsé-toung a dit que les justes luttes des peuples du monde entier se soutiennent toutes mutuellement. Le président Mao Tsé-toung a remercié les amis d’Afrique pour leur profonde amitié envers le peuple chinois, il a salué la grande solidarité entre le peuple chinois et les peuples d’Afrique et a affirmé qu’il était convaincu que la victoire finale serait certainement remportée dans la lutte commune contre l’impérialisme et le colonialisme.

Le 8 mai, le président Mao Tsé-toung a reçu à Tcheng-Tcheou des amis de 8 pays de l’Amérique latine.

Au cours de l’entretien, le président Mao Tsé-toung a tout d’abord souhaité chaleureusement la bienvenue aux amis d’Amérique latine et leur a fait connaître les expériences du peuple chinois dans la lutte révolutionnaire et dans l’édification socialiste.

De leur côté, les amis de 8 pays d’Amérique latine ont fait part au président Mao Tsé-toung de leurs impressions sur leur visite en Chine. Ils ont chaleureusement applaudi les succès que le peuple chinois a remportés, dans ses entreprises et ont exalté la ligne générale pour l’édification du socialisme, le grand bond en avant et les communes populaires de Chine, ainsi que la contribution du peuple chinois à la cause de la paix mondiale et du progrès de l’humanité. Ils ont également parlé des liens historiques entre les peuples d’Amérique latine et le peuple chinois et de leur amitié qui se développe de jour en jour.

Ils ont dit que les peuples d’Amérique latine et le peuple chinois ont un ennemi commun, l’impérialisme américain. Ils ont parlé de la lutte que mènent le peuple cubain et les peuples des autres pays d’Amérique latine contre l’impérialisme américain. Ils ont déclaré que la victoire finale sera certainement remportée dans la lutte contre l’impérialisme, si les peuples d’Amérique latine s’unissent ensemble et avec le peuple chinois et les peuples du monde entier.

Le président Mao Tsé-toung a remercié ces amis pour leur amitié envers le peuple chinois. Le président Mao Tsé-toung a dit que, comme les peuples d’Amérique latine, le peuple chinois a été longtemps opprimé et exploité par l’impérialisme. Le peuple chinois, fort de l’unité de ses propres rangs et grâce à l’aide des peuples des autres pays, a pu mener une longue et âpre lutte et a fini par renverser la domination de l’impérialisme, du féodalisme et du capitalisme bureaucratique en Chine. A l’heure actuelle, il est en train d’édifier son pays, afin de transformer son aspect « de pauvreté et de dénuement culturel ».

Le peuple chinois est pleinement confiant de pouvoir mener à bien l’édification de son pays, il lui faut donc du temps, la paix et des amis. Le Président a dit que le peuple cubain, les peuples d’Amérique latine, ainsi que les peuples du monde entier sont les amis du peuple chinois, alors que l’impérialisme et ses chiens couchants sont nos ennemis communs et ne forment qu’un très petit nombre. Il a dit que c’est principalement par la lutte des peuples des différents pays que s’obtient la paix mondiale.

Le président Mao Tsé-toung a exprimé son admiration pour la lutte héroïque du peuple cubain contre l’impérialisme américain. La lutte du peuple cubain et des autres peuples d’Amérique latine, a-t-il dit, a aidé le peuple chinois, et la lutte du peuple chinois a aidé également le peuple cubain et les autres peuples des pays d’Amérique latine.

Le peuple est le facteur décisif ; en nous appuyant sur l’union et la lutte du peuple, nous pourrons à coup sûr vaincre l’impérialisme et ses chiens couchants et obtenir une paix durable dans le monde.

Le 9 mai, le président Mao Tsé-toung a reçu à Tcheng-Tcheou les amis qui font partie de la délégation culturelle et de la délégation ouvrière irakiennes, de la délégation syndicale iranienne et de la délégation de la Fédération du Travail de Chypre.

Le président Mao Tsé-toung s’est entretenu avec les amis, d’Irak, d’Iran et de Chypre de la situation de la lutte des peuples des différents pays contre l’impérialisme et ses chiens couchants ainsi que des expériences acquises.

Le président Mao Tsé-toung a dit qu’à l’heure actuelle le plus grand impérialisme du monde, c’est l’impérialisme américain, qui a des chiens couchants dans de nombreux pays. Ceux que les impérialistes soutiennent sont précisément ceux que les grandes masses populaires répudient. Des individus tels que Tchiang Kaï-chek, Syngman Rhee, Nobosuke Kishi, Batista, Nouri Saïd, Mendérès sont soit déjà renversés par le peuple, soit sur le point de l’être. Le soulèvement des peuples de ces pays contre les chiens couchants des impérialistes américains et autres constitue également une opposition à la domination réactionnaire des impérialistes.

Le président Mao Tsé-toung a dit que le peuple japonais est passé à l’action et qu’actuellement la grande masse populaire japonaise est en train d’organiser des manifestations encore plus amples que par le passé contre le traité d’alliance militaire, de caractère agressif, signé par le gouvernement Kishi avec les impérialistes américains. Le peuple chinois soutient fermement cette lutte du peuple japonais.

La juste lutte des peuples du monde, a-t-il dit, bénéficie et continuera à bénéficier du ferme appui des 650 millions de Chinois. Il a dit que l’existence de l’impérialisme ne sera plus bien longue. Les impérialistes ont commis tous les méfaits possibles, les peuples opprimés du monde entier ne pourront absolument pas leur pardonner. Le président Mao Tsé-toung a dit que pour vaincre la domination réactionnaire des impérialistes, il faut former un large front uni, s’unir avec toutes les forces possibles, à l’exclusion des ennemis, et poursuivre une âpre lutte.

Les amis d’Irak, d’Iran et de Chypre ont remercié le président Mao Tsé-toung pour sa réception et pour les paroles qu’il avait prononcées et ont exprimé leur volonté de lutter en commun avec le peuple chinois et les peuples du monde entier contre l’impérialisme. Enfin, le président Mao Tsé-toung a levé son verre pour souhaiter une union plus solide encore entre les peuples du monde et formuler le vœu que la lutte du peuple japonais aboutisse à la victoire et que la victoire soit également remportée par les peuples du monde dans leur lutte contre l’impérialisme et ses chiens couchants.

Le 14 mai, le président Mao Tsé-toung a reçu à Wouhan des amis du Japon, de Cuba, du Brésil et d’Argentine.

Le président Mao Tsé-toung a tout d’abord souhaité la bienvenue aux amis japonais, cubains, brésiliens et argentins, à l’occasion de leur visite en Chine. Le président Mao Tsé-toung a manifesté son intérêt pour la lutte que mène le peuple japonais contre le traité d’alliance militaire nippo-américain. Il a dit que le nouveau « pacte de sécurité » nippo-américain vise à opprimer les grandes masses populaires japonaises.

C’est un traité d’alliance militaire de caractère agressif, hostile à la Chine et à l’Union Soviétique et aux peuples d’Asie. Il constitue une grave menace pour la paix en Asie et dans le monde et sera nécessairement cause de grands malheurs pour le peuple japonais. Les peuples chinois et japonais, les peuples d’Asie, ainsi que les peuples épris de paix du monde entier doivent s’opposer au traité d’alliance militaire nippo-américain.

Le président Mao Tsé-toung a dit que l’impérialisme américain est l’ennemi commun des peuples chinois et japonais, en même temps que celui des peuples d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine, et de tous les peuples épris de paix du monde entier. Les impérialistes ont élevé à leur propre intention des chiens couchants dans de nombreux pays. Les peuples de ces pays n’aiment pas ces chiens couchants. Le gouvernement Nobosuke Kishi, au Japon, est un gouvernement de ce genre.

Les patriotes éclairés du Parti libéral-démocrate japonais ont exprimé également leur mécontentement à l’égard de la politique réactionnaire de Nobosuke Kishi. A l’heure actuelle, le peuple japonais mène une lutte d’une grande ampleur contre le traité d’alliance militaire nippo-américain. Dans la lutte contre le traité d’alliance militaire nippo-américain, la conscience du peuple japonais s’élève de jour en jour et ceux qui prennent conscience deviennent de plus en plus nombreux. Le président Mao Tsé-toung a ajouté que le peuple japonais a beaucoup d’espoir.

Le peuple chinois a soutenu, soutient et soutiendra avec fermeté la lutte patriotique et juste du peuple japonais. Le peuple cubain et les autres peuples d’Amérique latine soutiennent la lutte du peuple japonais, et le peuple japonais soutient également la lutte du peuple cubain et des autres peuples de l’Amérique latine.

Le président Mao Tsé-toung dit que les Etats-Unis ont envoyé récemment un avion de type U-2 pour s’introduire en Union Soviétique, afin de s’y livrer à des activités d’espionnage ; il a été abattu et les Soviétiques ont eu tout à fait raison. Cet incident a mis à nu une fois de plus le vrai visage des impérialistes américains qui, sous l’enseigne hypocrite de la paix, se livrent aux préparatifs d’une guerre d’agression, et il a une fois de plus prouvé au monde entier cette vérité : On ne doit pas conserver d’illusions, pas d’espoir qui ne correspond pas à la réalité, sur les impérialistes.

Certaines personnes avaient décrit Eisenhower comme un homme fort attaché à la paix, je souhaite que ces personnes soient pleinement éclairées par ce fait.

Le président Mao Tsé-toung a dit : Nous soutenons la convocation de la Conférence au Sommet, que ce genre de conférence aboutisse ou non à des résultats ou quelle que soit l’importance des succès obtenus. Cependant, pour obtenir la paix dans le monde, il faut s’appuyer principalement sur la lutte résolue des peuples de tous les pays.

Le président Mao Tsé-toung a encore parlé de l’essor grandissant des mouvements nationaux et démocratiques en Asie, en Afrique et en Amérique latine. Il a dit que ce que les impérialistes craignent le plus, c’est la prise de conscience des peuples d’Asie, d’Afrique et de l’Amérique latine, c’est la prise de conscience de tous les peuples du monde. Nous devons nous unir pour chasser les impérialistes américains de l’Asie, de l’Afrique et de l’Amérique latine et les renvoyer chez eux.

Les amis du Japon, de Cuba, du Brésil et d’Argentine ont remercié le président Mao Tsé-toung pour la réception et l’entretien cordial qu’il leur a accordés et ont exprimé leur volonté de s’unir pour lutter unanimement contre l’impérialisme et pour remporter la victoire dans la lutte nationale et démocratique.

Pour terminer, le président Mao Tsé-toung a levé son verre à l’union des peuples du monde entier, à la victoire du peuple japonais, à la victoire des peuples d’Amérique latine et à la victoire des peuples de tous les pays du monde.

Le 21 juin, le président Mao Tsé-toung et le premier ministre Chou En-laï ont reçu à Changhaï la délégation des hommes de lettres japonais conduite par Hiroshi Noma, et des entretiens cordiaux se sont déroulés dans une atmosphère pleine d’amitié.

Le président Mao Tsé-toung a indiqué que la lutte victorieuse du peuple japonais contre l’impérialisme américain et ses agents au Japon, pour l’indépendance nationale et pour les libertés démocratiques constituait un très grand soutien apporté à la lutte du peuple chinois et des peuples du monde contre l’agression des impérialistes américains et pour la sauvegarde de la paix mondiale.

Le président Mao Tsé-toung a dit que la conscience du peuple japonais s’est beaucoup élevée par rapport à ce qu’elle était il y a quelques années, les larges masses populaires japonaises ont compris que l’impérialisme américain est l’ennemi commun des peuples chinois et japonais et des peuples épris de paix et de justice du monde entier.

Cette lutte aurait été difficilement concevable dans le passé, en raison de son ampleur, de son étendue et de sa longue durée. Il apparaît que le peuple japonais a découvert une bonne méthode, dans la situation présente, pour s’opposer au nouveau « traité de sécurité nippo-américain » et aux bases militaires des États-Unis, et pour chasser les forces d’agression de l’impérialisme américain, et cette méthode réside dans l’union des forces les plus larges, à l’exception de l’impérialisme américain et de ses agents, pour mener une lutte de masse à l’échelle de la nation entière contre l’impérialisme américain et ses agents.

Le chef de la délégation, Hiroshi Noma, a indiqué que la grève générale nationale du 4 juin, à laquelle ont participé des millions de Japonais, et dont les ouvriers ont été le noyau, a montré que la lutte du peuple japonais pour l’indépendance et la démocratie est entrée dans une nouvelle étape. Les forces du peuple japonais opposées à l’impérialisme américain et à ses agents au Japon se sont unies et la lutte ne cessera nullement, elle continuera à progresser et à se développer.

Le président Mao Tsé-toung a dit ensuite qu’il ne croyait pas qu’une nation aussi grande que le Japon puisse être longtemps victime de la domination étrangère. Il a estimé qu’il existait des perspectives pleines d’espérance pour l’indépendance et la liberté du Japon. L’indépendance et la paix seraient assurées pour le Japon après l’abolition du « traité de sécurité nippo-américain » et la suppression des bases militaires américaines.

Le président Mao Tsé-toung a fait remarquer que la victoire se gagne étape par étape et que la conscience des masses s’élève également progressivement. Le président Mao Tsé-toung a souhaité de plus grands succès encore au peuple japonais dans sa juste lutte patriotique contre l’impérialisme américain. II a exprimé le respect que lui inspire le sacrifice héroïque de Michiko Kanba. ll a dit que Michiko Kanba était devenue une héroïne nationale japonaise célèbre dans le monde entier.

Enfin, le chef de. la délégation, Hiroshi Noma, et tous les membres de la délégation, ont exprimé leurs remerciements sincères et leur joie pour l’énorme soutien accordé au peuple japonais par le président Mao Tsé-toung et le peuple chinois.

jeudi 23 juin 1960


Oeuvre de Mao Zedong