Centre MLM de belgique

Déclaration de quatre organisations d’ouvriers, paysans et gardes rouges révolutionnaires de Pékin pour soutenir la lutte des ouvriers et des étudiants français – 1968

21 mai 1968

Au moment où, dans l’ensemble du monde capitaliste ayant à sa tête l’impérialisme américain, la crise politique et économique va s’accélérant, un vaste et impétueux mouvement des étudiants et des ouvriers s’est levé et bat son plein. En France, de nombreux jeunes étudiants portant haut levé le grand drapeau révolutionnaire sont descendus dans la rue. Les mouvements ouvriers et estudiantins français sont d’une ampleur et d’une puissance sans pareille depuis la fin de la deuxième guerre mondiale.

Tels les flots de la mer en furie, ils montent violemment à l’assaut de la société capitaliste pourrissante.

Malgré les innombrables fleuves et montagnes qui séparent Paris et Pékin, la lutte du peuple français est étroitement liée à la nôtre.

Avec une grande émotion, nous suivons chaque action révolutionnaire de la classe ouvrière et des étudiants de France. Nous nous réjouissons sincèrement de chacune de leur victoire. Quels que soient les ouragans, les difficultés et les revers que le peuple français sera amené à rencontrer dans la voie de la lutte révolutionnaire, nous nous tiendrons toujours aux côtés de la classe ouvrière et des jeunes étudiants de France et notre cœur sera à l’unisson de celui du peuple français.

La lutte des ouvriers et des étudiants de France n’est pas fortuite. Elle est le résultat inévitable du développement des contradictions au sein du système capitaliste tout entier, ayant l’impérialisme américain à sa tête.

De même que les autres pays capitalistes d’Amérique du Nord et d’Europe, la France fait face à une sérieuse crise politique et économique, la bourgeoisie des monopoles renforce l’exploitation et l’oppression cruelles des ouvriers. Les peuples travailleurs sont de plus en plus dans la misère, notre grand dirigeant le président Mao enseigne : « là où il y a oppression, il y a résistance ».

La lutte révolutionnaire du peuple français est absolument inévitable, tout comme la lutte révolutionnaire menée par les peuples dans les divers pays capitalistes dirigés par l’impérialisme américain, tout comme celle que mènent les peuples dans les pays placés sous le contrôle des cliques de renégats révisionnistes.

Actuellement, les réactionnaires français ont alternativement recouru à la double tactique contre-révolutionnaire : la violence répressive et la supercherie politique.

Dans l’affrontement avec les ouvriers et les étudiants, en se mettant au service de ces réactionnaires, les révisionnistes modernes et les sociaux-démocrates, traîtres honteux du prolétariat, s’efforcent par mille et un moyens de tromper les gens et de faire du sabotage. Cependant, les flammes violentes de la lutte du peuple français ne peuvent être étouffées. Elles se feront toujours plus rageuses et embraseront toute la plaine.

Notre époque est une époque nouvelle, où l’impérialisme va à son effondrement total et où le socialisme marche ver la victoire dans le monde entier. Dans cette situation révolutionnaire excellente, les mouvements des étudiants et des ouvriers en France, en s’unissant l’un à l’autre, dirigeront immanquablement la lutte révolutionnaire vers davantage de profondeur et d’ampleur, et créeront une situation nouvelle. Nous avons la ferme conviction que la classe ouvrière et les autres travailleurs de France qui possèdent la glorieuse tradition révolutionnaire de la Commune de Paris, ainsi que la classe ouvrière et les autres travailleurs des autres pays d’Europe et d’Amérique du Nord qui se trouvent au coeur du monde capitaliste pourront à coup sûr unir leur propre lutte aux luttes révolutionnaires menées par les peuples d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine et formeront un courant révolutionnaire irrésistible et déchaîné qui brisera totalement le criminel système capitaliste et enterrera définitivement l’impérialisme, le révisionnisme moderne et tous les démons dévoreurs d’hommes.

Prolétaires de tous les pays unissez-vous !

Prolétaire, peuples et nations opprimées unissez-vous ! Soutenons fermement la juste lutte des ouvriers et étudiants d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Océanie !

Soutenons fermement les luttes de libération des peuples et nations opprimées d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine !

Soutenons fermement la juste guerre du grand peuple vietnamien contre l’agression américaine pour le salut national !

Opposons-nous résolument à la répression des ouvriers, des étudiants et de tous les révolutionnaires par les réactionnaires français !

A bas l’impérialisme américain !

A bas le révisionnisme moderne soviétique !

Vive la grande tradition révolutionnaire de la Commune de Paris !