Centre MLM de belgique

Bulletin Marxiste-Léniniste n°2 : Annexe 10

P « CML » B (Clarté), Document 8. 1967, pp. 19 et 20

Mais surtout, dans ce processus, il faut dire les mérites de l’ensemble du Parti. Un mouvement en profondeur l’a secoué. Les camarades ont discuté selon les principes, ils ont répudié la soumission servile, ils ont pris de multiples initiatives. On peut dire que c’est l’ensemble de nos militants, dans toutes les régions, qui s’est soulevé pour poser correctement les problèmes, qui a demandé l’organisation de la Conférence Nationale. Un intense bouillonnement créateur a revivifié des organisations qui auraient pu se scléroser. Le refus de rupture avec le mouvement marxiste-léniniste mondial, on peut dire avec fierté que le mérite en revient à l’ensemble du Parti. Il convient aussi de marquer avec force que si l’ensemble du Parti a eu le courage de critiquer son premier dirigeant qui commettait des erreurs monstrueuses, s’il a pu analyser cette situation, si la discussion a pris cette ampleur, c’est parce que les militants ont de mieux en mieux assimilé les enseignements de la Grande Révolution Culturelle Prolétarienne, qu’ils l’ont fait de façon créatrice dans la situation qui nous était propre.

Le Parti et ses militants ont avancé dans ce combat qui est un combat contre le révisionnisme. A tous les échelons, les camarades ont appris à se révolter, à réfléchir, à critiquer. C’est un apport précieux qui a été fait ainsi à notre Parti par le prodigieux développement de la Grande Révolution Culturelle Prolétarienne.

samedi 17 septembre 2011


Annexes aux articles publiés sur le site