Centre MLM de belgique

Lynn Margulis et l’évolution de la vie : des bactéries à la symbiogenèse

Lynn Margulis, née le 5 mars 1938 à Chicago, est décédée le 22 novembre 2011. Figure historique de la science, elle deviendra dans les prochaines décennies un symbole comme Copernic, Newton, Einstein.

Margulis a rejeté le néo-darwinisme, elle a été une infatigable combattante, affirmant que c’est la symbiose qui est la méthode employée par la vie pour se rendre plus complexe. Assumant sa position matérialiste, Margulis a été une inlassable promotrice des travaux de Vernadsky, poussant toujours plus en avant la compréhension de la biosphère.

Margulis est la clef pour rétablir le matérialisme dialectique dans la question de la biologie, après les erreurs provoquées par les révisionnistes en URSS. Margulis donne les moyens de saisir les êtres humains comme des compositions chimiques assemblées par une série de symbioses.

Il y a ici une vision parfaitement matérialiste dialectique. La vie est fusion, développement, la vie est la matière en mouvement dans la synthèse, vers la synthèse complète : le communisme.

Lynn Margulis est une grande figure de l’humanité. Elle restera comme un titan de la seconde partie du 20e siècle. Lorsque le matérialisme dialectique sera saisi par l’humanité dans la biosphère, son immense contribution sera reconnue à sa juste valeur.