Centre MLM de belgique

L’URSS social-impérialiste

À la mort de Staline en 1953, les éléments pro-capitalistes dans le Parti Communiste d’Union Soviétique lancent de vastes actions pour contrecarrer la « légalité socialiste » sous le masque du refus du « culte de la personnalité » et de la « bureaucratie ». L’objectif de toutes ces accusations étaient d’éluder tout débat idéologique, afin de saper le matérialisme dialectique comme idéologie dirigeante, afin d’entamer un plan de transformation de l’économie soviétique réorienté vers un complexe militaro-industriel, la libéralisation de l’industrie et le rétablissement du capitalisme dans les campagnes. Cette ligne se traduira également par la célébration de la « coexistence pacifique », véritable abandon de l’affrontement idéologique avec les États-Unis et des menées néo-colonialistes. Une fois parvenue au développement d’un véritable social-impérialisme, la clique ayant révisé le marxisme ne parvint cependant pas à maintenir un cadre général, alors que se généralisaient pénuries, destructions écologiques et inflation : l’URSS s’effondra alors.